Diet In The City

Alexandre Grzeczka

Expert en changement de comportement alimentaire depuis 1998

Les autres billets concernant : "Ecart"

3 raisons de ne PAS faire de régime pendant les fêtes !


Noël, Nouvel An... période de l'année redoutée par toute personne soucieuse de son alimentation et de sa santé ; repas copieux, plats traditionnels trop gras et trop salés…
Que faire ? Se priver ou céder à la tentation ? La culpabilité nous guetterait-elle ?
Voici 3 raisons de ne PAS se priver :
  1. Parce que vous l'avez mérité ! Profitez de ces moments conviviaux, avec ceux que vous aimez. Pas question de rester à l'écart, de se démarquer ; manger est un acte social et l'objectif de ces réunions familiales est de jouir de l'instant présent !
  2. Parce que c'est bon ! Impossible de passer à côté d'une table joliment décorée et d'ignorer ces parfums et bonnes odeurs de cuisson. SA.VOU.REZ ! Faîtes honneur à ces produits nobles, préparés avec amour. La frustration n'est pas invitée cette année !
  3. Parce que c'est exceptionnel ! 4 repas au maximum ; certes ils sont rapprochés mais dès le 02 janvier, nous repartirons sur notre routine habituelle d'aliments peu gras et peu sucrés préparés simplement. Tout se rééquilibrera tout seul !
La clé est certainement là : mangez sereinement ce qu'il y a le 24, le 25, le 31 et le 01er. Quant aux autres jours, pas d'excès, mangez simplement comme vous savez faire.
Faîtes-vous confiance !
Joyeuses fĂŞtes Ă  tous !

A propos de l'auteur :

On va au fast-food ?

Je suis diététicien et je mange au fast-food.

Il existe une sacrée ambivalence en France quand on parle du fast-food. Voire dans le Monde :) Chacun a son opinion sur le sujet et il y a rarement de demi-mesure.
D'un côté, les professionnels et les "sociétés savantes" qui influencent les discours de santé relayés par les media; là, pas d’ambiguïté, le hamburger frites coca, c'est de la merde! Cet avis est souvent soutenu par la génération de mes parents, 55 - 65 ans; ils n'ont que rarement mis les pieds dans un établissement de restauration rapide. C'est pas que c'est pas bon, simplement manger avec les mains, un casse-croute avec du pain de mie et des frites, faut pas pousser mémé dans les orties, hein ! ;) les gosses à la rigueur et encore... Je les comprends d'autant plus facilement que je suis diététicien; pendant ma formation, il m'a bien été rabâché que de la viande de bœuf, de la friture de pommes de terre, de la mayonnaise et du soda ça donne un cocktail diabolique de graisses saturées qui va faire atterrir ton petit cul grassouillet en enfer.
Beurk donc.
Quelqu'un souhaite développer l'exemple de la quiche Lorraine ? On ferme les brasseries? Et ton restaurant d'entreprise avec son mercredi pizza frites, on le valide ? Schizophrénie chauvine ?
M'ouais...
Admettons.
Paradoxalement, nous les adulescents, la génération 35 - 45 ans, on kiffe le McDo !
Quand j'étais à la fac, au siècle dernier, gagnant péniblement de quoi payer la résidence universitaire, n'ayant pas la chance de me mettre les pieds sous la table en rentrant chez Papa Maman, ou pouvais-je manger 1 ou 2 steaks avec des frites, une boisson et une glace pour 35 francs sans me soucier de la vaisselle ? Et maintenant que je suis diététicien, je devrais renier tous ces bons moments passés entre amis, jusque pas d'heure et manger des légumes tout tordus avec de la terre dessus ? NO WAY !
Il n'y a pas de juste milieu ? Si tu vas au McDo une fois par semaine, c'est l'obésité assuré ? Sérieusement ?
La junk-food agit comme de la drogue ! Manger au McDo (tous les jours... #ahem, on essaye avec 2 quiches Lorraines par jour ?) fait grossir et te rend malade ! Ce sont les jouets dans les menus enfants qui sont responsables de l'obésité chez les enfants ! A moins que ça ne soit ce clown sympathique...
Oui je mange au McDo et au Quick.
Oui je suis diététicien. Mon métier n'est pas de vous interdire de manger, mon métier est de vous aider à vous adapter à l'offre alimentaire du XXIe siècle, en faisant la différence entre repas quotidien et écart.

A propos de l'auteur :

Quotidien ou Ă©cart ?

Seconde clé : faire la différence entre le quotidien et l'exception.

"Ce n'est pas tous les jours dimanche".
Maintenant que tu distingues la faim de l'envie, il te faut différencier le quotidien de l'exceptionnel; si tu manges tous les jours de la charcuterie en entrée, ou un paquet de chips en attendant que la voie de ton train de banlieue ne s'affiche ou encore du chocolat en regardant la télé, et bien tu as le poids qui va avec.
Oui je généralise.
Nous mangeons chaque jour de la semaine; mathématiquement si tu consommes un aliment "trop gras, trop sucré" plus de 3 fois en 7 jours (c'est à dire plus de la moitié de la semaine) tu es susceptible de prendre du poids. Pourquoi ? Parce que tu augmentes trop régulièrement le nombre de calories quotidiennes nécessaires au maintien de ton poids habituel, voire médicalement correct (selon ton Indice de Masse Corporelle ou IMC).
C'est ce qui se passe en général pendant les fêtes de fin d'année: trop de repas copieux, trop gras et trop sucrés en moins de 10 jours.
Comment perdre le poids pris sur cette période ?
En retrouvant l'alimentation habituelle, celle de début décembre. Tu vois, tu as pris du poids parce que ton alimentation a été temporairement différente, à cause de Noel et du Nouvel An, des repas avec les amis, la famille, au bureau... toutes ces occasions auxquelles tu n'as décemment pas pu résister. A partir du moment ou tu reprends tes habitudes alimentaires quotidiennes, tout va rentrer dans l'ordre. Et c'est valable pour tous les événements de la vie : tes vacances en Corse, aux sports d'hiver, Pâques…
En résumé, analyse quelques instants ta façon de manger de tous les jours; tu n'aurais pas une bonne occasion de te faire plaisir un peu trop souvent ?

A propos de l'auteur :

Craquage ?



Bruits de comptoir: si je fais un Ă©cart, je fiche tout par terre !
A force de manger des pommes a longueur de journée (ou du fromage ^^), je commence à avoir des interrogations, très proches de celles qu'ont mes patient(e)s.
Est-ce que je vais tout reprendre ce que j'ai (pas encore perdu) si je fais un Ă©cart ?
Le poids perdu dans les premiers jours de diète est de l'eau, du à une utilisation du glycogène musculaire et hépatique (environ 300g). Lorsque les personnes n'en sont pas informées, et qu'elles font leur régime perso, à la maison, elles arrivent à maintenir leurs efforts sur la semaine de travail (du lundi au vendredi midi, calée sur la routine); mais dès le vendredi soir, veille du "Week-End" les tentations commencent: alcool, chips, pâtes, pizza et autres tapas charcuterie - fromage, voire pâtisserie et glace.
Le soucis, c'est que depuis le début de la semaine, il y a en général, privation de féculents et de pain, donc de sucres, épuisants rapidement les réserves hépatiques et musculaires. Du coup, lors des "écarts" réglementaires socio-pro-familiaux, le corps a très vite fait de se renflouer, en vue de la prochaine période de disette énergétique. Le litre d'eau (environ) nécessaire au stockage de glycogène, qui s'en est allé en début de semaine (- 1kg), est re-retenu pendant le week-end (+ 1kg).
- 1 + 1 = 0 ; "j'ai tout repris ce que j'avais (difficilement) perdu !"
Auquel s'ajoute la rétention d'eau due à l'inflammation liée à la consommation régulière d'alcool. Même 1 verre par repas.
Mais ce n'est pas du gras!
Conclusion : En général, c'est rarement un seul écart dans le week-end, mais plutôt 2 ou 3. En gardant des féculents régulièrement dans la semaine, et en gérant l'écart, c'est à dire en sélectionnant, voire en associant correctement les aliments, et en limitant sel et alcool, le poids ne bougera pas au moindre écart ;)

A propos de l'auteur :

Et la pâtisserie ?



Bruits de comptoir : quand je vois un gateau je prends 1 kg !
Des écarts de prévus ce week-end ? Une pâtisserie pitêtre ;)
Et comment qu'on pourrait faire pour pas que ça se voit sur le pèse-personne de ta femme ?
Tout d'abord il faut savoir ce qu'on a dedans, en général :
  • de la farine,
  • des graisses,
  • du sucre,
  • des Ĺ“ufs,
  • mais il peut y avoir du lait et des fruits :)
Ensuite il faut se souvenir de la structure d'un repas équilibré :
  • de la viande maigre ou du poisson,
  • des lĂ©gumes cuits,
  • du pain (Ă  base de farine) ou des fĂ©culents (riz, pâtes, pommes de terre ou lentilles),
  • un laitage (yaourt, fromage blanc, petit-suisse ou fromage),
  • un fruit cru ou cuit (compote par exemple).
Rapidement ton oeil de lynx a su distinguer des points communs: farine ou produits à base de farine, lait ou produits à base de lait, fruit. De plus, le fromage apporte des graisses et l'amidon des féculents n'est qu'une source de sucre ramifié (complexe).
Conseil du samedi : bref, tu manges du poisson avec des légumes cuits et ta pâtisserie en dessert ;) Et ça marche pour tous les plats élaborés, il suffit de connaitre la recette.

A propos de l'auteur :

Et la charcuterie ?


Bruits de comptoir : la charcuterie c'est mal !
D'abord qu'est ce qu'on lui reproche à la charcut’ ?
  • c'est super gras ;
  • c'est super salĂ© ;
  • c'est bourrĂ© d'acides gras saturĂ©s (c'est ceux qui bouchent les tuyaux et te font risquer la crise cardiaque le dimanche quand tu t'entraine) ;
  • ça file un cancer digestif.
C'est pas faux :D
  1. si on commence par les jambons cuits, on tourne a 110 Cal. pour 100g, 1 tranche pesant 60g. Si on passe aux jambons crus c'est 200 - 250 Cal. les 100g, mais les tranches sont plus fines :) Les pâtés affichent un peu plus de 300 Cal. pour 100g et les rillettes 400 Cal. Quant au foie gras c'est presque 500 Cal. ! :P Pour comparer, 100g de filet de poulet c'est 150 Cal., 1 steak haché de boeuf à 15% c'est 250Cal., et 1 filet de saumon 170 Cal.
  2. le sel... de 2.5g dans 100g de jambon cuit, rillettes et pâtés, en passant par 5g dans le saucisson, et 6 à 7g dans les jambons secs; la recommandation étant 6 à 8g par jour, l'idéal est ne pas saler le reste du repas ;)
  3. pour la teneur en graisses saturées, ben ça dépend de ce que mange le cochon, et ça fait un moment qu'on lui donne des matières végétales : céréales et des graines oléagineuses ! Du coup, il y a plus d'acides gras insaturés que de saturés ! (60 -40). A surveiller quand même si tu as du cholestérol :)
  4. quant aux cancers digestifs, ce sont les charcuteries industrielles, bourrées de nitrites, gélifiants et d'exhausteurs de goûts qui pourraient être responsables ; mais si tu vas voir ton charcutier, le samedi matin, sur la place du marché, qui sélectionne ses produits et soigne son client, tu vas manger de bons produits à l'origine soigneusement choisie! Faudrait pas mélanger foie gras et mousse de canard, ou saucisse de Strasbourg et Knackis ! :D

Conseil du jeudi : au lieu de la manger en entrée, ta charcut', tu te fais une salade de haricots verts, tu sélectionne de bons produits régionaux qui sentent bons et qui ne sont pas fluos sous cellophane, tu t'en prends un assortiment en portions raisonnables (dépasse pas les 100g tout cumulé) et bon appétit !
ça sera aussi calorique que ton McDo hebdo !

A propos de l'auteur :

Et le cassoulet ?

La bonne santé cardiovasculaire des français du Sud-Ouest n'est plus à démontrer ;

Mais ce n'est pas tout :
En plus, les légumineuses (dont les haricots blancs, au cas ou t'aurais pas suivi !) sont d'excellents sucres lents, carburant privilégié de l'activité sportive, sont bourrées de protéines nécessaire à la construction musculaire de ton physique de "Dieux du Stade™".
Que des avantages, donc, à leur consommation régulière en remplacement des sempiternelles pâtes et patates !
Mollo sur la charcut' parce que je te rappelle que ce sont des conseils pour perdre du poids, pas pour engraisser !
Conseil du samedi : achète des lentilles en faisant les courses dans ton hypermarché favori, pendant que ta femme est chez son esthéticienne, en prévision d'une éventuelle victoire du XV !

A propos de l'auteur :