Seconde clé : faire la différence entre le quotidien et l'exception.
"Ce n'est pas tous les jours dimanche".
Maintenant que tu distingues la faim de l'envie, il te faut différencier le quotidien de l'exceptionnel; si tu manges tous les jours de la charcuterie en entrée, ou un paquet de chips en attendant que la voie de ton train de banlieue ne s'affiche ou encore du chocolat en regardant la télé, et bien tu as le poids qui va avec.
Oui je généralise.
Nous mangeons chaque jour de la semaine; mathématiquement si tu consommes un aliment "trop gras, trop sucré" plus de 3 fois en 7 jours (c'est à dire plus de la moitié de la semaine) tu es susceptible de prendre du poids. Pourquoi ? Parce que tu augmentes trop régulièrement le nombre de calories quotidiennes nécessaires au maintien de ton poids habituel, voire médicalement correct (selon ton Indice de Masse Corporelle ou IMC).
C'est ce qui se passe en général pendant les fêtes de fin d'année: trop de repas copieux, trop gras et trop sucrés en moins de 10 jours.
Comment perdre le poids pris sur cette période ?
En retrouvant l'alimentation habituelle, celle de début décembre. Tu vois, tu as pris du poids parce que ton alimentation a été temporairement différente, à cause de Noel et du Nouvel An, des repas avec les amis, la famille, au bureau... toutes ces occasions auxquelles tu n'as décemment pas pu résister. A partir du moment ou tu reprends tes habitudes alimentaires quotidiennes, tout va rentrer dans l'ordre. Et c'est valable pour tous les événements de la vie : tes vacances en Corse, aux sports d'hiver, Pâques…
En résumé, analyse quelques instants ta façon de manger de tous les jours; tu n'aurais pas une bonne occasion de te faire plaisir un peu trop souvent ?

A propos de l'auteur :